Pollutions en Méditerranée : Roland COURTEAU et Marie-Hélène FABRE font le point avec l’Ambassadeur

Classé dans : Communiqués, Énergie, Méditerranée, Presse | 0
facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Le Sénateur Roland Courteau et la Députée Marie Hélène Fabre ont longuement rencontré l’Ambassadeur délégué à l’environnement, du Ministère des Affaires Etrangères et du développement international.

Objet de cette réunion de travail : faire le point, sur les mesures de lutte contre les pollutions en Méditerranée, 5 ans après la parution du rapport de Roland Courteau, sur ce sujet.

Rapport qui faisait un constat préoccupant sur la situation de cette mer et mettait en avant 10 grandes catégories de propositions « pour éviter à l’horizon 2030, l’irréparable ».

Roland Courteau et Marie-Hélène Fabre ont insisté auprès de l’Ambassadeur délégué à l’environnement sur « cette mer victime de l’héritage des pollutions passées, atteinte par les pollutions présentes et qui sera soumise à l’horizon d’une génération à une pression de pollution de plus en plus forte, dont les conséquences seront démultipliées par les effets attendus du changement climatique ».

Cette rencontre sera suivie dans les prochaines semaines de deux autres réunions au Ministère des Affaires Etrangères en présence de l’ensemble des intervenants français et étrangers, « afin de mesurer le chemin parcouru par les différentes instances, au cours des cinq années écoulées, dans la lutte contre les pollutions sur l’ensemble du bassin de la Méditerranée ».

Dans un deuxième temps et en fonction des évolutions du dossier, Marie-Hélène Fabre et Roland Courteau pourraient être amenés à prendre un certain nombre d’initiatives parlementaires.

Marie-Hélène FABRE, Monsieur l’Ambassadeur délégué à l’environnement, du Ministère des Affaires Etrangères et du développement international et Roland COURTEAU
Marie-Hélène FABRE, Monsieur l’Ambassadeur délégué à l’environnement, du Ministère des Affaires Etrangères et du développement international et Roland COURTEAU