Roland Courteau propose d’adapter le service civique aux besoins des sapeurs pompiers

Classé dans : Communiqués | 0
facebooktwittergoogle_pluslinkedin
sapeur

Hier soir, Roland Courteau a défendu devant le Sénat une mesure phare du projet de loi Egalité et citoyenneté, actuellement en discussion au Sénat, qui vise à adapter le service civique aux besoins des sapeurs pompiers. Une disposition en tous points identique à sa proposition de loi, déjà adoptée par le Sénat.

Selon le sénateur, l’objectif est de permettre aux engagés de Service Civique réalisant leur mission auprès d’un SDIS (Service départemental d’incendie et de secours), de bénéficier de tout ou partie de la formation initiale de sapeur-pompier volontaire, sur le temps de leur mission de service civique.

« Une telle possibilité nous permettrait de remédier à ce que l’on appelle la crise de l’engagement volontaire ou crise de vocation car le nombre de sapeurs-pompiers volontaires ne cesse de diminuer alors que le nombre d’interventions est en constante augmentation », devait-il préciser. Pour Roland Courteau, en effet, « l’une des difficultés auxquelles se heurte le recrutement des sapeurs-pompiers volontaires est la longueur de la formation initiale, source de découragement et de renoncement ».

Le sénateur audois veut donc : « espérer que cette forme de service civique, auprès du SDIS, suscitera des vocations et pourra constituer un levier d’engagement pérenne des jeunes en qualité de Sapeurs pompiers volontaires ».