Roland COURTEAU nommé au Conseil Supérieur de l’Energie ainsi qu’au Haut Comité pour la Transparence sur le nucléaire

Classé dans : Affaires Économiques, Nominations | 0
facebooktwittergoogle_pluslinkedin
COURTEAU Roland

• Le sénateur Roland COURTEAU, dont on sait qu’il est, depuis 6 ans, rapporteur sur le budget de l’Energie, vient d’être désigné, par le Sénat, pour siéger en qualité de membre titulaire au sein du Conseil Supérieur de l’Energie.

Cette instance nationale est consultée par le Ministre chargé de l’énergie, sur la politique en matière d’électricité, de gaz ou encore d’énergies renouvelables et d’économies d’énergie.
Le Conseil Supérieur de l’énergie est également chargé de donner son avis sur l’ensemble des actes de nature réglementaire émanant de l’Etat et concernant le secteur de l’Energie et du Gaz.

Deux sénateurs seulement siégeront, dans cette instance, dont l’Audois Roland COURTEAU qui préside, on le sait, aux destinées de Pole Energie 11, une association audoises crée, déjà, voici 2 ans.

• Autre nomination, Roland COURTEAU vient d’être désigné, également, par le Sénat, pour siéger au sein du HAUT COMITE POUR LA TRANSPARENCE ET L’INFORMATION SUR LA SECURITE NUCLEAIRE.

Une instance nationale de concertation et de débat sur les risques liés aux activités nucléaires et sur l’impact de ces activités sur la santé des personnes, l’environnement et la sécurité nucléaire.

Le Haut Comité peut être saisi sur toute question relative à l’information concernant la sécurité nucléaire et son contrôle.

Deux lourdes charges, pour le Sénateur.