Aggravation de la crise viticole

facebooktwittergoogle_pluslinkedin
Roland Courteau

A l’issue d’une réunion de travail au Sénat et au nom de l’Association Nationale des Elus des élus de la vigne et du vin (ANEV) qu’il préside, le sénateur Roland COURTEAU vient d’alerter les ministres de l’Agriculture et de l’Economie et des Finances, « sur l’aggravation de la crise viticole, notamment en Languedoc Roussillon ».

« 80% des exploitations viticoles, sont dans le rouge, précise le sénateur qui souligne que les producteurs contraints de vendre à un prix inférieur au coût de production, chiffrent leurs pertes à 1000€ par hectare, depuis plusieurs années ».Or relève-t-il, « face à l’aggravation d’une telle situation, il est impératif que soit mis en application l’article 410-2 du Code du commerce qui stipule, que dans le cas de baisses excessives de prix, dans un secteur déterminé, le Gouvernement arrête par décret, en Conseil d’ Etat, des mesures temporaires, contre ces baisses de prix. »

Toujours au nom de l’ANEV, le sénateur demande également « la mise en place de mesures d’aides immédiates, afin de soutenir le secteur viticole à franchir ce nouveau cap. Des pans entiers de notre économie régionale sont particulièrement menacés » conclut-il.