Principales actions de Roland COURTEAU, Sénateur de l’ Aude: du COVID aux violences conjugales en passant par la viticulture, le tourisme, la responsabilité des Elus locaux, l’Energie, PME,TPE, commerçants..

facebooktwittergoogle_pluslinkedin

rincipales actions de Roland COURTEAU, Sénateur de l’ Aude: du COVID aux violences conjugales en passant par la
coranavirus
Sur l’énergie et la reprise des activités, les Sénateurs Daniel Gremillet, (LR), Roland Courteau (PS), Daniel Dubois (UC), les trois rapporteurs de la « cellule énergie » de la Commission des Affaires Economiques du Sénat, s’apprêtent à boucler les quelques 35 auditions effectuées, en Avril et en Mai, « sur les conséquences économiques de la crise sanitaire…, l’efficacité des mesures prises, la précarité énergétique, et les mesures nécessaires à une reprise rapide et forte des activités…. ». Ils ont auditionné plusieurs ministres, le Président de la Commission de Régulation de l’ Energie, les Présidents d’ EDF, de TOTAL, DYNEFF…., le Médiateur de l’ énergie, la Présidente de la Convention Citoyenne sur le Climat, celle du Haut Conseil pour le Climat,.. les responsables de la CAPEB, de la F.F. Bâtiment…. etc…
Les trois rapporteurs remettront prochainement leurs conclusions à la Commission des Affaires Economiques, puis ensuite à la Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, Elisabeth BORNE.

Viticulture:
Plusieurs réunions de travail ont eu lieu au Sénat, sous forme de visioconférences sur la situation difficile que traverse l’un des piliers de l’économie Francaise, la viticulture. Le sénateur Roland Courteau est intervenu longuement auprès du Président de la République mais aussi des Ministres des Comptes Publics et de l’ Agriculture.
L’ arrêt des marchés ( export et intérieur), prive nos vignerons de recettes et menace l’existence même de cette filière;
« La viticulture française sera -t-elle la grande oubliée des pouvoirs publics et de l’ Union Européenne ? », C’est la question qu’il a posé au Président de la République.

Booster le Tourisme

Dés l’ été 2020, « un chèque tourisme » pour la reprise de ce secteur, mais aussi pour la santé et le moral du plus grand nombre.
Signataire d’une tribune avec plusieurs de ses collègues, Roland Courteau, vient de relayer auprès du Premier Ministre cette proposition.
Si c’est bon pour le moral et la Santé, après le confinement ce sera aussi pour l’économie et donc pour nos territoires ».

Confinement et violences conjugales

Face à des violences favorisées par le confinement, la Délégation des Droits des Femmes du Sénat, à laquelle appartient , Roland COURTEAU a multiplié les initiatives.
Le sujet devrait être abordé lors de la toute prochaine audition de Marlène SCHIAPPA, Secrétaire d’ Etat à l’ Egalité entre les Femmes et les Hommes. Le Sénateur compte aborder le problème de l’ insuffisance du nombre de centres de soins.

La responsabilité des élus locaux
Amendement sur la Sécurité juridique à apporter aux maires dans l’accomplissement de leurs missions. Co-signataire de cet amendement, au Sénat, Roland Courteau, considère que, concernant , par exemple la réouverture des écoles ou des transports publics, les élus locaux ont été réduits à un rôle de simples exécutants des décisions gouvernementales..Or, parce qu’ils sont en première ligne, pèse sur eux une responsabilité supplémentaire Cet amendement vise, donc à leur apporter une réelle sécurité juridique.

PME-TPE- commerces-artisans
Une proposition de loi pour pouvoir assurer les pertes d’exploitation liées à des crises sanitaires.
La crise sanitaire du COVID a débouché mécaniquement sur une crise économique d’ampleur majeure avec des entreprises dont le Chiffre d’ Affaires a chuté de 80 à 90%.
Face à une telle situation qui risque de se reproduire, la proposition de loi du Sénateur Roland COURTEAU, vise à assurer la sécurité financière des entreprises. Un crédit d’impôt correspondant à 90% de la prime rendra cette assurance plus incitative (donc non obligatoire).Cette proposition de loi est déposée sur le bureau du Sénat.