LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE Soutien à la lutte contre les violences conjugales

Classé dans : Droits des femmes | 0
facebooktwittergoogle_pluslinkedin

violences conjugales

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Roland COURTEAU fait adopter un amendement en soutien à la lutte contre les violences conjugales .
Le confinement est un facteur de surexposition aux violences conjugales.Les quelques 200 000 femmes victimes de violences et leurs enfants sont désormais contraints de partager 24 heures sur 24 le même domicile que l’auteur de violences, les soupapes ( activité s professionnelles, sorties) .. ayant disparu.
Ce confinement bien que nécessaire les place dans une situation dans laquelle, elles ne peuvent se soustraire aux violences commises par leur conjoint.

A l’initiative de la délégation des Droits des Femmes du Sénat, dont est membre le sénateur Roland COURTEAU, un amendement a été adopté, visant à s’assurer que la somme de 1 millions d’euros que vient de consacrer le Gouvernement à la lutte contre les violences conjugales en période de confinement, soit bien fléchée sur ce Fonds d’ Urgence et non redéployée depuis le budget existant.` « Il importe, en effet, que les violences machistes ne fassent pas de victimes collatérales à la protection contre l’épidémie de COVILD-19 » souligne Roland COURTEAU