COURTEAU insistera auprès du Ministre sur la situation économique très critique de la Viticulture

Classé dans : Vin et Patrimoine | 0
facebooktwittergoogle_pluslinkedin

raisinDans le cadre d’un prochain contact avec le Ministre de l’ Agriculture, Didier Guillaume, le sénateur Roland COURTEAU insistera sur la situation économique très critique de la viticulture en terre d’ Aude et d’ Occitanie.
« Nos vignerons sont aussi secoués par la crise du Coronavirus, suite aux fermetures de restaurant, marchés ainsi qu’à la multiplications des annulations de commandes ou de différents salons.
Avec l’ arrêt des marchés ( export et intérieur ) les trésoreries sont exsangues et les cuves pleines
« .

Compte tenu des avancées déjà obtenues par la profession (prêt et partie bancaire), Roland COURTEAU insistera « sur la nécessité de mettre en place, très rapidement, des exonérations totales de charges sociales et patronales, ainsi que des exonérations totales des cotisations sociales des chefs d’exploitations ».
Le Sénateur audois, devrait relayer également la demande de mise en place, d’un budget afin, si nécessaire, d’actionner « l’outil de distillation » tel que le ministre l’a notifié à la Commissions, « en raison d’une reprise qui aura lieu de manière lente avec pour incidence d’importants volumes de vin non commercialisés et susceptibles de peser sur les cours ».
Pour des raisons évidentes a t -il fait remarquer « l’outil distillation ne devrait pas être activé avant la fin de la période des aléas. ».