Lutte contre la précarité énergétique: le Sénat reporte à plus tard les mesures

facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Le Sénateur Roland COURTEAU, au nom du groupe Socialiste et Républicain , a indiqué devant le sénat, soutenir totalement la Proposition de Loi du Sénateur communiste Fabien GAY et de son groupe , visant à lutter contre la précarité énergétique « qui frappe , en France, chaque année, quelques 7 millions de personnes ».
« Ils sont des millions à souffrir du froid, à vivre dans les logements passoires, à devoir choisir entre se chauffer et se nourrir . Il est donc plus que temps de changer de dimension » a lancé Roland COURTEAU, « regrettant que les actions ne soient pas à la hauteur des enjeux sociaux, même si des efforts ont bien été effectués ». Et d’ajouter encore : « l’année 2019 a été l’année de tristes records: celui des coupures d’énergie pour impayés ».
Tout au long des débats, l’élu audois a insisté pour que l’on ne se contente pas, de dénoncer cette situation mais que, chacun (Parlement et Gouvernement), mette en accord ses actes avec ses discours.
Gouvernement et majorité sénatoriale, ont toutefois émis des avis défavorables, sur chacune des propositions avancées par la proposition de loi, entrainant le rejet du texte.

« Nous constatons une unanimité sur l’importance de cette problématique…En revanche, nous divergeons sur les moyens d’atteindre l’objectif et nous devons continuer à réfléchir aux pistes d’amélioration », ont indiqué les orateurs de la majorité sénatoriale.

Retrouvez l’intervention du Sénateur Roland Courteau en séance publique lors de la séance du 6 février 2019 sur le droit effectif à l’accès à l’énergie et la lutte contre la précarité énergétique.