AUTOUR DU GRENELLE DES VIOLENCES CONJUGALES: Nouvelles interventions de Roland COURTEAU

Classé dans : Droits des femmes | 0
facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Dans le cadre du Grenelle des violences conjugales qui s’ouvrira le 3 septembre prochain,
un groupe de travail de citoyennes audoises ont rédigé des propositions visant à lutter
contre le fléau des violences à l’égard des femmes.
Ces propositions ont été transmises aux parlementaires audois, charge a eux de les faire
remonter auprès de la Ministre M. Schiappa ainsi qu’aux instances du Grenelle des
violences conjugales.
Roland COURTEAU qui est l’auteur de plusieurs lois, amendements, rapports
parlementaires, sur ce sujet a décidé de les appuyer auprès de la Ministre aux Droits des
Femmes et des différentes instances ainsi qu’aupréès Madame BILLON, Présidente de la
Délégation aux Droits des Femmes du Sénat.
Son secrétariat parlementaire rappelle également que, dans le cadre des travaux de la
Délégation aux Droits des Femmes du Sénat Roland COURTEAU, qui a été invité, aux
côtés de trois autres rapporteurs représentant diverses sensibilités politiques du Sénat, à
plancher, plus précisément sur le dossier des violences faites aux femmes en situation de
handicap.
Violences: les Femmes handicapées oubliées des Politiques Publiques
« Les filles et les femmes handicapées courent entre deux et dix fois plus de risques d’être
victimes de violences physiques ou sexuelles que les femmes valides (lesquelles d’ailleurs
paient, déjà, un lourd tribut, en matière de violences conjugales) » souligne Roland
COURTEAU … « Une double discrimination peut les toucher à raison de leur sexe et de
leur handicap…. ».
Si, de nombreuses dispositions législatives, dont la loi du 4 avril 2006, qu’il a initiée,
permettent de mieux lutter contre les violences à l’égard des femmes en général, en
revanche, tout reste à faire, ou presque indique le sénateur, concernant le fléau des
violences à l’égard des femmes handicapées, « qui restent invisibles et oubliées des
politiques publiques » (« un mal, largement ignoré… »).
Roland COURTEAU et les trois autres rapporteurs devront présenter, prochainement leur
rapport devant la Délégation aux Droits des Femmes du Sénat et répondre aux questions
suivantes :
• Comment lutter contre ce problème de société inacceptable et trop longtemps
dissimulé ?
• Comment mieux protéger les femmes handicapées et leur offrir un accueil et une
prise en charge adaptés ?
• Comment renforcer, face aux discriminations leur autonomie, gage de protection
contre les violences ?
Les rapporteurs sont : Roland COURTEAU pour le groupe Socialiste et Républicain –
Chantal DESEYNE (Les Républicains) – Françoise LABORDE (RDSE) et Dominique
VERIEN (groupe Union Centriste)

Retrouvez ci après l’extrait d’intervention lors de la table ronde du jeudi 6 décembre 2018 et portant sur les violences faites aux femmes handicapées

https://www.youtube.com/watch?v=T_K24AzwjBA&list=PL3N9wgIFjN7-gzModoorL7CAeyap0psAh&index=3