Fin de la pêche électrique : Roland Courteau salue le travail des députés européens

Classé dans : Interventions au Sénat, Méditerranée | 0
facebooktwittergoogle_pluslinkedin

peche electriqueDans une correspondance adressée le 16 avril, Eric Andrieu, député européen, vient de confirmer au sénateur Roland Courteau que le Parlement Européen a adopté à une large majorité le règlement sur la conservation des ressources halieutiques et la protection des écosystèmes marins par des mesures techniques. Et celui-ci de préciser « C’est dans ce texte qu’a été négociée l’interdiction de la pêche électrique, dont les eurodéputés socialistes et radicaux de gauche ont été les fers de lance. Grâce à notre action, la pêche électrique sera interdite en Europe à partir du 1er juillet 2021. » On se souvient que, dans le courant de l’été dernier, Roland Courteau avait rappelé à la Ministre chargée des Affaires européennes les inquiétudes constantes des pêcheurs traditionnels européens, des associations environnementales et des citoyens face à l’utilisation de cette technique de pêche particulièrement mortifère. « Cette méthode critiquée notamment pour son impact sur les poissons qui présentent souvent des brûlures, des ecchymoses et des déformations du squelette consécutives à l’électrocution, se distingue également par son caractère non sélectif, atteignant tous les organismes à portée de l’impulsion, si bien que dans les zones marines où elle est pratiquée depuis une dizaine d’années, les ressources halieutiques de la zone se raréfient » avait alors indiqué le sénateur audois qui appelait à une action urgente auprès des Institutions Européennes. C’est donc avec satisfaction et soulagement que Roland Courteau a accueilli les propos rassurants du député européen Eric Andrieu devraient permettre de mieux protéger les ressources halieutiques et la pêche artisanale, au niveau européen.