Roland Courteau invité en conférence au collège A. Courrière à Cuxac Cabardès

Classé dans : Droits des femmes, Territoire Audois | 0
facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Répondant à l’invitation du chef d’établissement, Ludovic Bellini, Principal du collège Antoine Courrière à Cuxac Cabardès, Roland Courteau ira à la rencontre des classes de troisième le 1er février prochain afin de donner une conférence sur la lutte contre les violences à l’égard des femmes. Depuis plus de 20 ans, le sénateur audois a fait de la lutte contre les discriminations sexistes son cheval de bataille, réalisant, au nom de la délégation aux droits des femmes du Sénat, plusieurs rapports dédiés, dont le plus récent « 2006-2016 : un combat inachevé contre les violences conjugales », dans lequel il établit le bilan des dispositifs de lutte existants, découlant des lois de 2006 et 2010, dont il est à l’origine.

« C’est bien dans la persistance des stéréotypes sexistes que s’ancre la violence qui s’exerce à l’égard des femmes, d’où l’intérêt de former dès le plus jeune âge à l’égalité femmes hommes » rappelle-t-il, à titre liminaire. Fort de ce constat, le sénateur Courteau a également rédigé plusieurs rapports, en lien avec le projet pédagogique de l’établissement portant sur la place des femmes dans la société, parmi lesquels « Jouets : la première initiation à l’égalité » ou encore « Lutter contre les stéréotypes sexistes dans les manuels scolaires : faire de l’école un creuset de l’égalité »

Rendez-vous est donné, en présence de Jean-Paul Griffe, Maire de Cuxac Cabardès, le 1er février de 15 heures à 17h heures pour une conférence s’inscrivant dans le cadre d’un projet pédagogique impulsé par Mesdames Maurice, Nadalin, professeures d’Histoire-Géographie-EMC, aux côtés de leurs collègues d’Arts Plastiques et de Lettres, Mesdames Sarda,Gil et Vignau.

Rappelons que l’Aude est concerné par ce fléau des violences conjugales, en 8 ans, 15 femmes sont décédées sous les coups d’un conjoint violent. La tâche n’est donc pas terminée…

 

violences conjugales