Biens sinistrés gravement par les inondations: la trésorerie du Fonds de Prévention sera suffisante, pour financer rapidement les opérations d’acquisitions amiables.

facebooktwittergoogle_pluslinkedin

inondationsDevant le Sénat, cette précision a été apportée au Sénateur Roland COURTEAU, par le Gouvernement.

A la suite des inondations, qui en octobre dernier ont endeuillé la population audoise et plongé nombre de communes dans le chaos , le sénateur Roland Courteau a souhaité, devant le Sénat, « s’assurer, auprès du Gouvernement que la trésorerie du Fonds de Prévention des Risques Naturels Majeurs (Fonds BARNIER) disposait bien d’une trésorerie suffisante, pour permettre le plus rapidement, les opérations d’acquisition amiable des biens qui ont été sinistrés à plus de 50% ou qui sont situés dans des zones gravement, exposées. Et rendre ainsi possible le relogement définitif des sinistrés ».
En réponse la ministre Elisabeth BORNE qui représentait le Ministre de l’ Intérieur a clairement assuré, le sénateur, que « l’ état de la Trésorerie Globale de ce FONDS de PREVENTION, ne constitue pas d’obstacle à la mobilisation des moyens. » Le Fonds pourra donc être mobilisé au titre « des opérations d’acquisition amiable ou si nécessaire, pour le financement des expropriations ». Et la ministre d’ ajouter: « les services de l’ Etat de l’Aude, sous la conduite du Préfet sont, ainsi d’ores et déjà, à pied d’oeuvre pour déterminer les biens qui répondent aux règles de mobilisation de ce Fonds, et permettre, le plus rapidement le relogement définitif des sinistrés ».

Retrouvez l’intégralité de l’intervention sur ce lien https://www.dailymotion.com/video/x71ahcs