Intervention au Sénat ce dimanche 2 décembre : Roland Courteau propose de revaloriser le chèque énergie

facebooktwittergoogle_pluslinkedin

amdt plf 2018RC senat 2.12.2018Parce que 6 millions de personnes ont des difficultés à payer leurs factures d’électricité, de gaz ou de fioul et, que 7,4 millions de personnes vivent dans des « passoires énergétiques » (25000 dans l’Aude), le sénateur Roland Courteau présente, devant le sénat, un amendement au projet de loi de finances, visant à porter le montant du chèque énergie à 600 euros en moyenne contre les 200 euros prévus dans le projet de budget actuel.
« C’est une question de justice sociale » a déclaré le sénateur au nom de son groupe parlementaire.
« En 2017, un tiers des ménages ont réduit leur chauffage, pour ne pas payer de facture trop importante » a-t-il précisé.
À noter que le sénateur propose de cumuler ce montant sur 3 ans, ce qui rendrait possible son utilisation pour les travaux d’efficacité énergétique des logements.