Des sénateurs veulent rétablir l’impôt sur la fortune: l’ Audois Roland COURTEAU est de ceux là.

facebooktwittergoogle_pluslinkedin

ISF

Le Sénateur audois Roland COURTEAU soutiendra l’ amendement, dont il est signataire, de son collègue Claude RAYNAL ( Haute Garonne) , visant à rétablir l’Impôt de Solidarité sur la Fortune( ISF), tel qu’il existait avant la réforme opérée par l’ actuel Gouvernement.
« Un tel amendement, s’il était adopté, en ce début de semaine, par le Sénat, permettait d’ accroitre les recettes fiscales de l’ Etat de 4,7 milliards » indique Roland COURTEAU. « Il mettait ainsi fin à des mesures en faveur des catégories aisées, considérées par les français, comme des dispositifs inégalitaires et donc massivement refusés. Et donnerait, en outre, au gouvernement, quelques moyens, pour compenser, en faveur des plus modestes les hausses du carburant et du fioul et d’un pouvoir d’achat de plus en plus rogné« .
Et l’ élu audois d’expliquer: « comment accepter, en effet, que le sommet de la pyramide ( peut être s’agit il des premiers de cordées), se soit vu allégé de quelques 6 milliards d’euros d’impôts, tandis qu’une grande partie des Français, les plus modestes, ont vu baisser, leurs revenus du fait des réformes fiscales ».
« Dire, aussi comme je l’ entends souvent, que l’on fragilise, les retraités ou les jeunes ou que l’on ponctionne, avec la taxe carbone les classes laborieuses pour financer la baisse de la taxation sur le capital n’est pas forcément faux. Ça c’est la théorie du ruissellement…mais du ruissellement à l’envers ».