Saisonniers agricoles, R.Courteau au Ministre : « les agriculteurs apprécient vos paroles d’amour, mais attendent, surtout, des preuves d’amour »

facebooktwittergoogle_pluslinkedin

emploi saisonnierLe Sénat élargit les exonérations pour les employeurs des salariés agricoles saisonniers.

Retrouvez l’intégralité de l’intervention de Roland Courteau sur https://www.dailymotion.com/video/x6x7sji

A une très large majorité, le Sénat a adopté par 320 voix contre 19, les amendements rétablissant le dispositif d’exonération de charges patronales pour les employeurs agricoles qui emploient des Travailleurs Occasionnels Demandeurs d’Emplois (TODE).

Les trois amendements identiques portés par les groupes Socialistes, les Républicains et Communistes, visent à maintenir le déclenchement de la dégressivité des exonérations à 1,25 SMIC est non à 1,15 SMIC, seulement, comme prévu par l’Assemblée Nationale quelques jours auparavant.

De surcroît et par rapport, aux dispositions votées par les Députés, les Sénateurs, ont voulu pérenniser le dispositif TODE, opposant ainsi un refus catégorique à la proposition de suppression du Gouvernement.

Au cours de la discussion, le Sénateur Roland COURTEAU cosignataire de l’un des amendements a insisté sur le maintien du dispositif « afin de mettre à l’abri, les filières agricoles des distorsions de concurrence, tout en confortant leur compétitivité ».

S’adressant au ministre, Roland COURTEAU l’a invité, non pas seulement « à avoir des paroles d’amour à l’égard des agriculteurs, mais à leur donner aussi des preuves d’amour ».

Le texte repart à l’Assemblée Nationale.