Passoires énergétiques COURTEAU contre toutes augmentation de la TVA :

Classé dans : Énergie, Interventions au Sénat | 0
facebooktwittergoogle_pluslinkedin

travaux rénovation
Après avoir défendu, en tant que chef de file de son groupe parlementaire, « une politique nationale volontariste pour réduire les consommations énergétiques et les émissions de Gaz à Effet de Serre », Roland Courteau met en garde le gouvernement sur  les effets dangereux d’une possible hausse de la TVA sur les travaux de rénovation énergétique.

« Après la réduction du crédit impôt transition énergétique (CITE) dès 2018, une hausse de la TVA sur les travaux de rénovation de 5 à 10% enverrait un nouveau signal particulièrement contre-productif pour les ménages, annihilant tous les efforts déployés pour lutter contre les « passoires énergétiques » qui sont les logements mal isolés»  a d le sénateur audois  auprès  de Ministre de  et de Bruno LE MAIRE, Ministre de l’Economie.

Rappelant que le plan de rénovation énergétique de l’habitat porte à 500 000 le nombre de logements à rénover par an. « Augmenter le taux de TVA sur les travaux de rénovation énergétique serait un  contre-signal, a-t-il précisé, qui affectera le pouvoir  d’achat des ménages, notamment les plus fragiles mais aussi l’activité même    du secteur du bâtiment donc l’emploi, tout en remettant en cause les objectifs  de neutralité carbonne.»