8 mars au lycée Louise Michel en présence Béatrice Gille, nouvelle rectrice et Roland Courteau, sénateur

Classé dans : Droits des femmes, Territoire Audois | 0
facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Sans titreLe 8 mars 2018, Roland Courteau était présent au lycée Louise Michel, aux côtés de Mesdames Béatrice Gille, Rectrice de l’Acadamie et Claudie Francois Galin, Directrice Académique des Services de l’Education Nationale de l’Aude, pour une journée dédiée aux droits des femmes.

L’établissement a tenu à  » remercier chaleureusement M. Courteau pour sa présence exceptionnelle et sa disponibilité ».

 

A l’issue de cette visite, l’équipe pédagogique mobilisée a tenu à rappeler que

 

« Le lycée Louise Michel porte bien son nom : la lutte pour les droits des femmes et une égalité réelle entre les femmes et les hommes, c’est toute l’année et pas seulement pour une journée !

Semaine des Olympes l’an dernier (en hommage à Olympe de Gouges, l’auteure de la Déclaration des Droits de la Femme de 1791), Printemps de la Jupe et du Respect mené depuis 6 ans avec le Service Santé de la Ville, Semaine de lutte contre les violences faites aux femmes à chaque 25 novembre et cette année, pour la première fois, célébration des Femmes et filles de sciences le 13 février…

C’est pourquoi l’établissement a eu l’honneur d’accueillir en ce 8 mars, Béatrice Gille, nouvelle rectrice de région académique Occitanie et de l’académie de Montpellier, Chancelière des Universités ainsi que le sénateur féministe Roland Courteau qui a tenu une conférence sur les violences faites aux femmes et les stéréotypes de genre devant la classe de 1PVA de Mme Ben Kreira. Claudie François-Gallin, DASEN ainsi que Marcel Bultheel, chargé de mission égalité des chances entre les filles et les garçons étaient également présents.

La 2nde 11 de Mme Bernacchini a travaillé sur une exposition réalisée l’an dernier par les élèves de Mme Chomette sur des femmes engagées pour l’égalité et le progrès. Enfin les 3ème Pro 2 de Mmes Serrano et Laborie participaient à une animation du CIDFF de Narbonne, fidèle partenaire de toutes les actions du CESC oeuvrant pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes. Pour prolonger cette journée, les professeures-documentalistes proposent de nombreux ouvrages classiques et actuels sur le combat des femmes en France et dans le monde pour le respect de leurs droits.

« Si l’égalité entre les deux sexes était reconnue, ce serait une fameuse brèche dans la bêtise humaine. » Louise Michel

https://viaoccitanie.tv/la-rectrice-doccitanie-dans-un-lycee-de-narbonne/