2018 : un chèque énergie pour les foyers précaires

Classé dans : Énergie, Interventions au Sénat | 0
facebooktwittergoogle_pluslinkedin

cheque énergieParce qu’un foyer sur cinq déclare ne pas pouvoir se chauffer suffisamment et avoir des difficultés à payer ses factures d’énergie, le sénateur Roland Courteau vient de demander au ministre Nicolas Hulot, « de tout mettre en œuvre pour faire connaître le « chèque énergie » nouveau dispositif d’aide aux ménages à revenus modestes, et d’en faciliter son utilisation par les bénéficiaires… »

« Créé par la loi Transition Energétique de 2015, puis expérimenté durant deux ans, dans quatre départements, le chèque énergie, dont la généralisation a été annoncée pour 2018 par le ministre Nicolas Hulot, devrait permettre aux personnes en situation de précarité énergétique de contribuer à régler, en partie, la facture énergétique du ménage ou des travaux de rénovation énergétique », précise le sénateur.

Lors de l’examen du projet de loi, Transition Energétique, Roland Courteau avait insisté sur l’intérêt de ce nouveau dispositif, en indiquant que, « contrairement aux tarifs sociaux, qui ne concernaient que le gaz et l’électricité, le chèque énergie, bénéficiera à toutes les énergies, donc également au bois, au fioul et au GPL ».

A noter, que dans un premier temps, selon l’entourage du sénateur, son montant (qui sera progressif), devrait être en moyenne de 170 euros pour les personnes défavorisées avant d’être porté à 200 euros en moyenne et par an.

Et de préciser que cette aide de l’Etat qui sera distribuée automatiquement, donc sans avoir besoin d’en faire la demande, devrait bénéficier à quatre millions de ménages.