Maison d’arrêt: la Ministre de la justice répond au sénateur Roland Courteau

facebooktwittergoogle_pluslinkedin

A l’rc sénat avril 2016initiative du Sénateur Roland Courteau plusieurs contacts ont été pris avec le Ministère de la Justice, dans le but de connaître l’état d’avancement du projet de construction d’une maison d’arrêt sur la ville de Narbonne, dans le cadre du programme de création de 15 000 nouvelles places de prison. Une demande, initiée et soutenue à l’époque par les parlementaires Roland Courteau et Marie Hélène Fabre.

Tout récemment, la Ministre de la justice, garde des sceaux, a tenu à faire savoir au sénateur Roland Courteau « qu’à la suite des visites de sites organisées en juillet dernier, l’agence publique pour l’immobilier de la Justice poursuit les études approfondies permettant de s’assurer des conditions de constructibilité au regard du cahier des charges encadrant l’implantation et la construction des établissements pénitentiaires ».

Le résultat de ces expertises sera prochainement connu, précise la Ministre en indiquant à Roland Courteau qu’il en sera tenu informé.

Selon la Garde des Sceaux, Nicole Belloubet, c’est au printemps 2018, à l’occasion de l’examen du projet de loi de programmation pour la Justice, que la liste de l’ensemble des implantations retenues, ainsi que le calendrier prévisionnel de réalisations de ce vaste plan de construction sera présenté.

A signaler que Roland Courteau a sollicité, une nouvelle de fois, le Ministère de la Justice pour un rendez vous sur ce dossier.