Les sénateurs socialistes soutiennent les retraités agricoles

facebooktwittergoogle_pluslinkedin

mains 2A l’occasion de l’examen du budget de la sécurité sociale, les sénateurs socialistes ont souhaité introduire la revalorisation du niveau minimum des retraites des exploitants agricoles.
La faiblesse des retraites agricoles est choquante. Les sénateurs socialistes ont souhaité porter le montant minimum de ces retraites à 85% du SMIC pour une retraite complète. Pour parer à la difficulté de financement de la caisse des retraites agricoles liée au ratio démographique, puisqu’on compte un seul actif pour trois retraités agricoles, cette revalorisation peut être financée par une augmentation du taux de la taxe sur les transactions financières de 0,1%, produisant 500 millions d’euros.
Ce dispositif s’inscrirait alors dans la continuité des avancées déjà obtenues par les socialistes en faveur des agriculteurs: revalorisation du montant des pensions ; création du statut de conjoint collaborateur ; mise en place du régime de retraite complémentaire (RCO) visant à garantir un niveau de pension égal à 75 % du SMIC puis extension de cette RCO aux conjoints et aidants familiaux, prise en compte de l’invalidité. En 2017, les retraites agricoles à 75% du SMIC devenaient effectives.
Les sénateurs socialistes souhaitaient assurer désormais 85% du SMIC à partir de 2018. Le groupe socialiste et républicain regrette que la droite sénatoriale, qui discourt volontiers sur la situation difficile des agriculteurs, n’ait pas profité de cette occasion pour répondre à leur attente légitime. Les agriculteurs et les retraités agricoles apprécieront !