Plan climat et énergies fossiles : Courteau soutient Hulot

facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Sans titre 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Sans hésiter, je soutiens le Ministre d’Etat Nicolas Hulot, sur son projet de loi mettant fin progressivement à la recherche et à l’exploitation des hydrocarbures conventionnels et non conventionnels… à l’horizon 2040… », a indiqué à la sortie de la Commission des Affaires économiques du Sénat, Roland Courteau.

Le sénateur audois qui est « chef de file » de son groupe parlementaire, sur les questions énergétiques et qui préside, par ailleurs, le Conseil Supérieur de l’Energie, justifie sa position par le fait « que ce projet de loi s’inscrit dans la continuité de la loi Transition Energétique de 2015 et de l’accord de Paris. »

« Et qu’il est devenu urgent de passer d’une société fondée sur une consommation abondante d’énergies fossiles à une société plus sobre et écologiquement plus responsable ».

«Le temps joue contre nous », insiste-t-il, car pour la première fois, l’humanité est en mesure d’anéantir sa propre espèce. « Il faut bousculer les vieilles lunes et en terminer avec le laissez faire et le laisser aller ».

« J’ai soutenu ce texte en Commission, contre des amendements de la majorité sénatoriale, qui visaient à multiplier exception et dérogation et donc à réduire la portée de cette loi. Je défendrai en séance, plus de 20 amendements permettant de redonner toute sa force à ce texte et à lutter contre les polluants atmosphériques qui ont fait, plus de 500 000 morts en Europe en 2013 ».

Retrouvez les enjeux du débat parlementaire sur public sénat

http://videos.senplan climatat.fr/video.423663_59fc991a93a03.ecologie–fin-de-la-recherche-et-de-l-exploitation-des-hydrocarbures