ABATTOIRS et SOUFFRANCE ANIMALE : la Députée Marie Hélène Fabre et le Sénateur Roland Courteau, pour un Comité National d’Ethique des Abattoirs

Classé dans : Territoire Audois | 0
facebooktwittergoogle_pluslinkedin

elevage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les images réalisées clandestinement dans les abattoirs en ont heurté plus d’un, tant les violences envers les animaux étaient d’une cruauté infinie.
Pourtant le sujet est quasiment passé sous silence durant la campagne…, à deux ou trois exceptions près.
Nous approuvons vivement les deux candidats, qui se sont engagés à mettre fin aux élevages industriels et à veiller au bien-être animal, grâce notamment à un plan contre la maltraitance.
Ainsi, tel candidat à la présidentielle, souhaite créer un Comité National d’Ethique des Abattoirs pour s’assurer des bonnes conditions d’élevage et de transport. Il a donc notre soutien, car la souffrance inutile que l’homme se permet d’imposer aux animaux est inacceptable. Dès lors nous sommes pour le renforcement des contrôles dans les abattoirs et pour l’éradication de la maltraitance envers les animaux. Que ceux-ci soient élevés dans les conditions sordides que nous connaissons hélas, ou qu’ils soient mis à mort dans les abattoirs dans des conditions absolument inacceptables.