Marie Hélène Fabre et Roland Courteau ont présenté leurs actions aux acteurs du bâtiment et du logement

Classé dans : Affaires Économiques, Territoire Audois | 0
facebooktwittergoogle_pluslinkedin

CAPEB180417-2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En mairie de Vinassan et en présence du Maire Didier Aldebert et d’élus municipaux, la Députée Marie Hélène Fabre et le Sénateur Roland Courteau ont fait le bilan de leurs actions au cours des 5 dernières années, en faveur de l’entreprenariat et de l’emploi, dans le secteur du bâtiment et des travaux publics.
« Nous nous devions de revenir vers vous pour vous rendre des comptes, suites aux engagements que nous avions pris en 2012 » ont indiqué d’emblée les deux parlementaires aux Présidents de la Chambre des Métiers, Pierre Véra, et de la CAPEB, Jean marc Wagner, ainsi qu’aux représentants de la Fédération Française du Bâtiment, Messieurs Sansinena, Cutillas et Lanau.
« Engagements pris…engagements tenus » Marie Hélène Fabre et Roland Courteau ont donc listé les amendements et autres dispositions législatives qu’ils ont fait adopter à l’Assemblée Nationale et au Sénat ou qu’ils ont soutenus en leurs qualités de Président et Vice-Présidente du Conseil Supérieur de l’Energie.
Et de citer pour les particuliers les mesures favorisant les économies d’énergie : crédit d’impôt transition énergétique (CITE), l’éco prêt à taux zéro, la TVA à 5,5% et le fonds de financement de la transition afin de favoriser la rénovation thermique des logements dont 25 000, seraient, dans l’Aude, des « logements passoires »
Concernant la , ils ont rappelé la possibilité de prêts par la Caisse des Dépôts, aux collectivités locales à hauteur de 5 milliards d’euros.
Les deux élus ont précisé que le PTZ (prêt à taux zéro) était devenu attractif pour financer l’achat de logements neufs ou concernant l’immobilier ancien.
« Voilà qui devrait booster l’activité des entreprises et conforter ou créer des emplois, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre », ont-ils souligné.
Et de rappeler qu’ils avaient obtenu, sur la Narbonnaise, la construction d’une Maison d’Arrêt représentant un investissement de plusieurs dizaines de millions d’euros et du travail pour tous les corps de métiers.
A noter que 2851 logements sociaux ont été financés entre 2012 et 2016 dans l’Aude.
Travailleurs détachés
Concernant la concurrence déloyale de certains modèles d’activité, tel le salariat détaché, Marie Hélène Fabre et Roland Courteau ont convenu que malgré les avancées obtenues au travers de plusieurs lois, de la multiplication des contrôles et de l’instauration de la carte d’identité professionnelle…il convenait d’aller plus loin dans le domaine de l’harmonisation des règles sociales et fiscales et du renforcement des contrôles.
Cette réunion de travail, de plus de deux heures de temps, a permis aux représentants d la profession d’évoquer plusieurs dossiers relatifs au Régime Social des Indépendants (RSI) ou encore la complexité du compte pénibilité et la nécessité d’actions de prévention.
Tous se sont accordés à reconnaître « l’urgente nécessité de simplifier la vie des entreprises, de rééquilibrer les délais de paiement et favoriser la transmission-reprise des entreprises… »
Enfin, plusieurs demandes ont porté sur l’éco-prêt à taux zéro, fort peu délivré, par certaines banques et l’extension du CITE aux résidences secondaires.
En conclusion les représentants de la profession ont dit leur satisfaction de travailler utilement avec les deux parlementaires.