La mobilisation constante des élus audois pour la défense des aides aux agriculteurs a porté ses fruits

facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Les Parlementaires de l’Aude et le Président du Conseil Départemental de l’Aude s’étaient, à maintes reprises, unanimement mobilisés auprès du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt pour demander la révision des Zones défavorisées simples, compte tenu des impacts pressentis pour les agriculteurs de notre département et du risque d’exclusion de ces zonages d’un très grand nombre de communes des Corbières et du Minervois. Leur mobilisation n’a pas été vaine puisque le ministre Stéphane LE FOLL vient de les informer qu’il présente deux nouvelles cartes et demande un report de la mise en œuvre du nouveau zonage, tout en rappelant « son engagement constant pour conserver un lien fort entre l’indemnité compensatoire de handicaps naturels (ICHN), versée aux exploitants des zones défavorisées, et le secteur de l’élevage ».
Dans la réponse qu’il leur a adressée, le ministre de l’agriculture a clairement affirmé sa volonté que soit reportée, au niveau européen, cette réforme d’envergure, afin que les discussions, en particulier budgétaires, puissent se tenir dans le cadre plus large de la prochaine réforme de la PAC.
Le ministre leur a par ailleurs précisé que « les travaux se poursuivront en priorité sur l’amélioration du critère de polyculture-élevage et sur la définition d’un principe de « continuité territoriale » strictement encadré, qui permettrait de reclasser sous conditions des petites zones enclavées ou en lisière de zones classées ».
Enfin, il a confirmé aux élus audois que « le classement en zone de montagne ne sera pas remis en cause dans le cadre de cette réforme des zones défavorisées simples pour les communes actuellement partiellement classées en zone de montagne ».

ZDS- 2 ZDS- 1