DEMANDE DE RENFORTS ET AMELIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL DES POLICIERS NARBONNAIS : MH.Fabre et R.Courteau interpellent le gouvernement

Classé dans : Territoire Audois | 0
facebooktwittergoogle_pluslinkedin

police

Roland Courteau et Marie Hélène Fabre ont relayé les préoccupations des représentants syndicaux départementaux Unité SGP police FO auprès de Bernard Cazeneuve, Premier Ministre et de Bruno Le Roux, Ministre de l’Intérieur.

 

 

Rappelant les efforts constants demandés aux fonctionnaires de police dans un contexte inédit de risque terroriste, les parlementaires audois ont souligné l’importante charge travail qui leur incombe et l’état de fatigue avancé de nombre d’entre eux.

MH. Fabre et R.Courteau ont porté à la connaissance de leur ministre de tutelle et du Premier Ministre les remarques du syndicat Unité SGP police FO, à savoir un manque d’effectifs, évalué, d’après ce syndicat, à 16 policiers sur le département de l’Aude, dont 8 sur le seul commissariat de Narbonne.

Par ailleurs, les élus audois se sont de nouveau mobilisés pour demander de sécuriser l’enveloppe de 900 000 €, attribuée en janvier 2016, pour la rénovation du commissariat de Narbonne.

D’ores et déjà, dans une correspondance adressée le 10 mars 2017, le Premier Ministre vient de leur faire savoir que leurs préoccupations étaient bien prises en compte.