Sénat : Courteau rend hommage à Lucien Neuwirth pour les 50 ans de la loi sur la contraception

Classé dans : Droits des femmes | 0
facebooktwittergoogle_pluslinkedin

RC 9.2.2017 Timbre hommage à L Neuwirth

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce jeudi 9 février, le Sénat et la Délégation aux droits des femmes ont rendu hommage à Lucien Neuwirth, ancien sénateur et père de la loi relative à la régulation des naissances de 1967.
A cette occasion, eut lieu le dévoilement du timbre dédié à la commémoration du cinquantième anniversaire de la loi NEUWIRTH, par le Président du Sénat, Gérard Larcher, et la Ministre des droits des femmes, Laurence Rossignol.
Rendant hommage à son ancien collègue, Lucien Neuwirth, Roland Courteau, Vice-Président de la Délégation, rappela qu’il eut aussi « le privilège de partager avec lui un engagement déterminé en faveur des droits des femmes » (dans les domaines de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les violences conjugales, pour ce qui concerne l’action de l’élu audois).
Roland Courteau a salué le courage de Lucien Neuwirth, « pour donner aux femmes le droit de maitriser leur fécondité, à une époque ou l’on faisait, trop souvent, du ventre de la femme, la propriété du mari »…
« Contre ceux qui estimaient que la proposition de loi menaçait les hommes dans « la fière conscience de leur virilité féconde », et qui craignaient que la pilule « précipite certaines catégories de femmes vers la prostitution clandestine », Lucien Neuwirth a osé rêver, pour les couples, d’une « vie intime, complète et confiante », soulignera Roland Courteau dans son intervention.
Avant d’ajouter qu’ « il lui fallait une âme de résistant pour ce combat, lui, qui fut en première ligne, en 2000, une fois de plus, pour la délivrance de la pilule du lendemain aux mineures souhaitant garder le secret ».neuwirth lucien timbre