FORFAIT POUR LES PROTHESES AUDITIVES : le Président du syndicat national des audioprothésistes remercie Roland COURTEAU pour son implication

facebooktwittergoogle_pluslinkedin

« L’accès aux prothèses auditives constitue un sujet de préoccupation légitime pour nombre de concitoyens dans la mesure où il se heurte à plusieurs freins, le plus important étant le frein financier » c’est en ces termes que Marisol Touraine, Ministre de la Santé et des Affaires sociales, a répondu au sénateur Roland COURTEAU.

La ministre vient de lui faire connaître ses intentions « en matière de solvabilisation, par l’assurance maladie et les complémentaires santé, d’une offre d’audioprothèse d’entrée de gamme dont le tarif serait encadré par un prix limite de vente, qui pourrait être fixé à 700 € ».

Une annonce que n’a pas manqué de saluer Monsieur Luis GODINHO, Président du Syndicat National des Audioprothésistes, qui a tenu à remercier personnellement le sénateur audois, lequel avait relayé, il y a de longs mois, les préoccupations des professionnels du secteur. « C’est une mesure qui va grandement contribuer à l’amélioration du quotidien de milliers de nos concitoyens » a précisé le représentant des audioprothésistes.

« Cette mesure complète d’autres initiatives déjà prises par le Gouvernement pour améliorer l’accès aux soins puisque la loi de modernisation de notre système de santé a d’ores et déjà introduit l’extension du forfait social réservé aux patients bénéficiaires de la CMU-C aux patients disposant d’une aide à la complémentaire santé. Dès lors, les patients concernés bénéficient de tarifs opposables (qui impliquent qu’on ne peut leur facturer aucun dépassement d’honoraires), mais de forfaits pour les prothèses dentaires, l’optique et les autres dispositifs médicaux à usage individuel (comme les audioprothèses) » a tenu à souligner Roland COURTEAU.remboursement de soins