TRANSFERT DES AVIONS TRACKERS : Roland COURTEAU remonte au créneau

Classé dans : Aude, Communiqués, Territoire Audois | 0
facebooktwittergoogle_pluslinkedin

On se souvient que les services départementaux de secours et d’incendie de l’Aude (SDIS) s’étaient dits préoccupés par le transfert annoncé des avions de type « trackers » actuellement basés à l’aéroport de Salvaza à CARCASSONNE dans une nouvelle base située à NIMES.

 

Roland COURTEAU avait immédiatement saisi Bernard CAZENEUVE, alors Ministre de l’Intérieur, pour indiquer que « cette décision parait d’autant plus surprenante que notre département a connu d’importants incendies par le passé, incendies qui ont pu être stoppés grâce à l’utilisation immédiate des « trackers » ainsi qu’à un important déploiement de sapeurs-pompiers au sol ».

 

La crainte du Sénateur reposant sur le fait que « l’éloignement à Nîmes de cette base allonge le délais d’intervention de « trackers » d’une bonne demi-heure, ce qui pourrait accroître la propagation de l’incendie ».

 

Dans la réponse qui lui a été apportée par le ministère, il est indiqué certes que «  le détachement de Carcassonne ne sera pas supprimé… Toutefois, au lieu d’être mis en place sur toute la durée de la saison feux, il sera armé pour des périodes plus courtes, sur décision du préfet de zone, en fonction du niveau de risque constaté ».

 

Une réponse qui n’a toutefois pas totalement convaincu Roland COURTEAU qui vient de saisir, à présent, le nouveau Ministre de l’IntérieurBruno LEROUX, pour le sensibiliser « au nécessaire maintien du détachement d’avions bombardiers d’eau sur Carcassonne durant toute la saison « feux » ».