Roland Courteau propose un amendement : 20% de BIO dans la restauration collective en 2020

Classé dans : Communiqués | 0
facebooktwittergoogle_pluslinkedin
ab

Roland Courteau fait partie des premiers signataires d’un amendement visant à introduire 40% de produits relevant de l’alimentation durable et 20% d’aliments issus de l’agriculture biologique dans la composition des repas servis, dans les services de restauration collective relevant de l’Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics.

Selon le sénateur audois : « cet amendement s’inscrit dans la continuité d’un processus engagé depuis plusieurs années ». Il rappelle « l’objectif fixé par le Président de la République de parvenir à une part de 40% de produits de proximité dans la restauration collective, ainsi que l’engagement du ministre de l’agriculture en faveur de l’approvisionnement de celle-ci par les circuits courts ».

Et Roland Courteau de poursuivre : « l’ancrage territorial de l’alimentation est étroitement lié au développement d’une alimentation de qualité. Le développement des circuits courts, c’est moins de camions sur les routes, les pratiques agro écologiques sont créatrices d’emplois, et respectueuses de l’environnement, des hommes et de la biodiversité. »

« Afin de permettre aux acteurs publics d’anticiper et de se préparer à cette mise en place, une marge de manœuvre leur est laissée : cette mesure s’appliquerait aux contrats conclus à compter du 1er janvier 2020 », précise le sénateur.